HYMNAL

Les premiers instruments


Aux premiers temps du Christianisme, l'orgue, considéré comme un instrument profane, n'était pas admis à l'église.

C'est en 660 que le Pape VITALIEN en aurait, par un Bref, autorisé l’emploi. Mais ce n'est qu'au cours de XIIème et XIVème siècles que le service de l'orgue dans la Liturgie se généralisera en France.

La Cathédrale de Nantes ne dut pas faire exception. C'est à partir du XVème siècle, date à laquelle l'édifice actuel fut commencé, que l'on trouve des documents attestant la présence d'un orgue dans la Cathédrale.


le portail de la Cathédrale



Un quatrain, apposé sur le portail central de la Cathédrale, mentionne :

"L'An mil quatre cent trente-quatre
A my-avril, sans moult rabattre,
Au portal de cette église
Fut la première pierre assise"


En 1466, le Chapitre de la Cathédrale donne "4 livres, 15 sols" à René PARAJAUD qui avait "réparé les orgues".

En 1531, un nouveau marché est passé par le Chapitre avec Grégoire AMBROSY pour des orgues nouvelles, payées mille livres, cependant que l'on commande le buffet d'orgue à deux menuisiers pour 200 livres. Il devait donc déjà s'agir d'un instrument plus important que les "Positifs" qui furent, selon toute vraisemblance, les premières orgues de la Cathédrale.

En 1555, on fit ajouter un jeu de cornet et, pour éviter les dommages causés par les rats, on transporta l'orgue sur le jubé qui existait alors.

l'escalier menant à la tribune

sous celle-ci, on aperçoit les clefs de voûte.



Lorsqu'on démolit le jubé, on construisit la tribune ou l'orgue se trouve actuellement.