HYMNAL

"In memoriam"

Joseph BUREAU (+2007)


Le 2 Novembre 2007, Félix Moreau et Marie-Thérèse Jehan ont donné un récital en hommage à leur ami récemment décédé.


Voici le texte lu par Félix Moreau, en exergue au concert :

" Ce récital se veut un hommage à la mémoire de Joseph BUREAU qui fut, pour moi, un ami de toujours depuis le Grand Séminaire. Si nos parcours furent différents, ils furent cependant toujours liés.
D’autre part, on sait ce que la Musique Sacrée (l’orgue en particulier) et la Musique tout court doivent à Joseph Bureau, grâce à son action inlassable comme animateur des « Amis de l’Orgue », des « Stages d’organistes liturgiques », de la FFAO (Fédération francophone des Amis de l’Orgue) dont il était membre fondateur et membre d’honneur. Il fut aussi le critique musical réputé, compétent et bienveillant, connu dans le monde musical nantais et national.
… Que ce « moment musical » soit un signe, mieux une prière adressée à notre ami Joseph, invisible mais toujours présent, comme nous tous dans l’Eglise. "



ainsi que l'annonce dans la presse



Un récital d'orgue en hommage à Joseph Bureau est organisé

Dimanche à 16 h, à la Cathédrale


Félix Moreau y jouera au côté de Marie-Thérèse Jehan. Il rend hommage à son ami.


« Il m'est impossible de raconter Jo Bureau sans me raconter un peu moi-même, tant nos parcours, bien que différents, furent toujours liés. Depuis les temps déjà lointains où j'étais organiste au Grand Séminaire de Nantes, je n'ai jamais eu assistant plus assidu que Joseph. Combien d'heures avons-nous passées dans la chapelle du Séminaire aux claviers de l'orgue, à travailler, deviser avec la passion de la jeunesse sur l'orgue, les organistes, la musique ?

« Pendant son séminaire, Joseph fut hélas atteint d'une grave affection pulmonaire. Convalescent, il est allé respirer l'air pur du plateau d'Assy pour s'y refaire une santé. Ce fut pour lui l'occasion de rencontrer de nombreux artistes dont beaucoup devinrent ses amis. Revenu à Nantes et ordonné prêtre, il fut nommé professeur de musique et organiste au Petit Séminaire de Legé. Rempli d'idéal, il songea à promouvoir la musique sacrée dans le diocèse de Nantes. Il me confia son projet que j'approuvai entièrement. Je venais juste d'être nommé titulaire du grand orgue de la Cathédrale. C'est ainsi que fut fondé le Centre de musique sacrée de Nantes, avec l'approbation de l'évêque.

« Après son passage à Legé, Joseph revint à Nantes comme professeur d'éducation musicale au collège Saint-Stanislas. Et devint, à la suite de l'organiste Jacques Lechat, critique musical à Ouest-France. Il y devint le critique averti, compétent et bienveillant que le monde musical nantais et national apprécia sous le pseudonyme de « Jean Le Diener » (J.L.D). Depuis longtemps, Joseph et moi avions songé à fonder (ou refonder) l'Association des amis de l'orgue de Nantes. Parmi ses qualités, Joseph avait le sens inné de l'organisation. Ses « petits concerts » connurent un succès extraordinaire.

« On connaissait aussi son dévouement comme animateur des stages des Jeunes organistes organisés en Bretagne par le père Legrand. [...] Très rapidement, ces stages essaimèrent à travers la France et jusqu'au Québec où pendant six années, chaque été, nous nous envolions par-delà l'Atlantique, vers la Belle Province. Dans ses dernières années, Joseph se sentait fatigué. Connaissant son activité et sa volonté, je m'efforçais de le rassurer, lui conseillant d'en faire moins, lui disant que cette fatigue n'était que passagère. Il me répondait en souriant : « Si tu savais ce qu'en pense mon cardiologue ! ».

En fait, le cœur de Joseph était gravement atteint. Il eut plusieurs alertes sérieuses mais ne se plaignait jamais. Joseph Bureau était Chevalier dans l'ordre des Arts et Lettres ».



Christian VILLAIN (+ décembre 2007)


"Notre ami Christian VILLAIN nous a quitté brutalement ; on l’a trouvé sans vie à son domicile.
Christian VILLAIN était notre ami.
Un ami inconditionnel de l’association «HYMNAL» dont il était membre bienfaiteur.
Il assurait, avec Florent Piollet, les enregistrements des concerts et récitals qu’organisait l’association. Dimanche dernier, il avait enregistré le très beau récital du jeune et talentueux organiste italien Valerio Giacobbe. Il se promettait d’enregistrer celui de cet après-midi.
Christian était un enthousiaste. Il était passionné par sa ville de Nantes qu’il connaissait mieux que personne.
Passionné par la Cathédrale, ses orgues et ses organistes …
Passionné par la France, ses monuments, ses Cathédrales qu’il visitait en connaissance.
Cinéphile averti, il vouait aussi un intérêt particulier à l’aviation.
Non, Christian, tu n’as pas disparu ! Tu restes parmi nous d’une autre façon. Nous verrons toujours ta silhouette altière, nous entendrons toujours ton verbe haut, tes emportements toujours motivés par une bonté foncière et ta soif de justice.
Non, tu ne nous as pas vraiment quittés ; en toute affection, nous te disons : « au revoir Christian ».
Que ce concert de Noël te soit dédié en toute amitié"

Félix MOREAU

16 Décembre 2007